Les troubles du comportement alimentaire
Il existe plusieurs types de troubles du comportement alimentaire.

 

L’anorexie mentale se caractérise par :

  • le refus de maintenir le poids corporel au niveau ou au-dessus d'un poids minimum normal pour l'âge et pour la taille

  • peur intense de prendre du poids ou de devenir gros

  • altération de la perception du poids ou de la forme de son propre corps, influence excessive du poids ou de la forme corporelle sur l'estime de soi, ou déni de la gravité de la maigreur actuelle.

  • aménorrhée

Pour ce type de difficultés vous pouvez prendre rendez-vous avec :
 

Marion Poumeyreau

Il existe deux types d’épisode anorexique

  • type restrictif : pas de crises de boulimie, ni de recours aux vomissements provoqués ou à la prise de purgatifs.

  • type avec crises de boulimie/vomissements ou prise de purgatifs

 

La boulimie se caractérise par :

  • la survenue récurrente de crises de boulimie avec absorption, en une période de temps limité d'une grande quantité de nourriture et d'un sentiment de perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise.

  • des comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids (vomissements provoqués, abus de laxatifs, jeûne, exercice physique excessif).

  • l'estime de soi est influencée de manière excessive par le poids et la forme corporelle.

  • le trouble ne survient pas exclusivement pendant des épisodes d'anorexie mentale. Tout comme l'anorexie, il existe deux types de boulimie:

  • le type avec vomissements ou prise de purgatifs

  • le type sans vomissements ni prise de purgatifs ; et donc présentations d'autres comportements compensatoires inappropriés tels que le jeûne ou l'exercice physique excessif.

 

 
Troubles des conduites alimentaires non spécifiés.

 

D'autres troubles des conduites alimentaires ne remplissent pas les critères d'un trouble des conduites alimentaires spécifique.

  • chez une femme tous les critères de l'anorexie mentale sont présents, excepté l'aménorrhée.

  • le sujet présente tous les critères de l'anorexie mentale, sauf que le poids actuel reste dans les limites de la normale.

  • la durée et la fréquence des crises de boulimie n'entrent pas dans les critères.

  • chez un individu de poids normal, des méthodes compensatoires sont utilisées régulièrement suite à l'absorption de petites quantités de nourriture.

  • le sujet mâche et recrache, sans les avaler, de grande quantités de nourriture

  • hyperphagie boulimique avec absence de recours régulier aux comportements compensatoires inappropriés caractéristiques de la boulimie.

 

 

Prises en charge

Le traitement se fondera dans un premier temps sur la reprise de poids afin d'éviter les troubles corporels . L'hospitalisation est quelque fois nécessaire et aide à la reprise de poids.

 

Les prises en charge thérapeutique sont nombreuses :

  • La thérapie familiale, systémique

  • La thérapie psychanalytique

  • Les thérapiescomportementale et cognitive

  • L’EMDR

 

Quelle que soit la prise en charge privilégiée, il faut qu'elle soit globale ; c'est à dire qu'il faut combiner à une thérapie, des traitements nutritionnels, diététiques et corporels, de façon à impacter sur la vie sociale, familiale et professionnelle afin d'éviter toute rechute.

Cabinet de psychologie pluridisciplinaire à Paris 12  -  © Cabinet Ennéade. Tous droits réservés. - Création du site web : www.juliedeckner.com