Trouble de l'humeur

Les troubles dépressifs


Les troubles dépressifs (que l’on appelle souvent «la dépression ») font partie des troubles psychiques les plus fréquents (mais aussi des maladies les plus fréquentes, toute maladies confondues).

 

Ils se traduisent par des symptômes variés, mais la personne déprimée ressent toujours soit une tristesse intense et régulière qui ne passe pas, soit une perte de plaisir pour les choses qui lui plaisaient avant. En plus, peuvent s’y ajouter d’autres symptômes comme : des problèmes d’appétit, de
sommeil, d’agitation, de fatigue, de culpabilité, de difficultés à se concentrer et parfois des idées morbides ou des idées de suicide. La majorité de ces symptômes doit être présente presque constamment pendant au moins 15 jours pour que l’on pose le diagnostic de dépression.

Pour ce type de difficultés vous pouvez prendre rendez-vous avec :

 

Lisa Letessier

Eva Holoubek

Natacha Deery

Cyrille Bouvet

Parfois la dépression se manifeste par des épisodes de quelques semaines ou quelques mois, parfois elle dure de longues périodes (dépression chronique).
Son origine est variable. Dans certains cas elle arrive sans raison apparente, ce qui la rend encore plus difficile à comprendre pour la personne qui la subit. Parfois elle peut survenir en réaction à des événements de vie actuels (perte d’un être cher, problème au travail, dans son couple, maladie somatique …), ou passée (traumatismes, difficultés du passé non résolues psychologiquement). Elle peut aussi être la conséquence d’autres troubles psychiques, comme des troubles anxieux, addictifs, de personnalité…


Les recommandations internationales actuelles pour la prise en charge des troubles dépressifs légers à modérés sont de commencer par une psychothérapie (plutôt de type TCC), qui, si elle n’est pas suffisamment efficace peut être accompagnée par un traitement antidépresseur (prescrit par un psychiatre). Pour les troubles dépressifs sévères, une double prise en charge psychothérapique et par médicaments antidépresseurs est recommandée.

Troubles bipolaires


Les troubles bipolaires sont la conséquence d’un dérèglement de l’humeur. Ils sont le plus souvent caractérisés par l’alternance entre des phases dépressives et des phases dites « maniaques ». Les phases dépressives sont les mêmes que celles décrites dans le texte sur la dépression. Les phases
maniaques sont en quelque sorte l’inverse de la dépression : la personne se sent très bien, très joyeuse, active, dynamique, mais d’une façon excessive qui va poser des problèmes dans sa vie quotidienne (famille, couple, travail, vie sociale). Ainsi, la personne, débordée par son enthousiasme maniaque, peut arriver à se battre dans la rue, à avoir des relations inadaptées avec des inconnus, à faire des dépenses inappropriées importantes, à s’engager dans des projets grandioses à ses yeux mais irréalistes pour son entourage. Parfois, la personne parle plus vite, d’une façon décousue, ses pensées
défilent trop vite et elle devient physiquement bien trop active. Les phases maniaques sont difficiles à reconnaître comme un problème pour la personne qui les subit, car elles sont, au départ, agréables. Mais elles s’accompagnent de multiples problèmes graves et elles se finissent souvent par un épisode dépressif, parfois sévère. Entre les phases de crises (maniaque ou dépressive) la personne peut connaître des phases de stabilité qui peuvent être longues.

 

Le diagnostic de troubles bipolaires doit être posé très rigoureusement et il est recommandé de consulter pour cela un « Centre expert bipolaire ». Le traitement du trouble bipolaire consiste d’abord dans un traitement médicamenteux (des médicaments régulateurs de l’humeur) prescrit par un psychiatre. Ce traitement doit être pris sur de longues périodes, parfois à vie. En plus, il est conseillé d’être aidé par une psychothérapie pour mieux reconnaître et gérer les symptômes résiduels du trouble.

Cabinet de psychologie pluridisciplinaire à Paris 12  -  © Cabinet Ennéade. Tous droits réservés. - Création du site web : www.juliedeckner.com